Patrick Berger architecte, Paris

Représentations urbaines expérimentales (I)

Représentations urbaines expérimentales (I)

Figure 1« Le « Portrait » d’une métropole
Dès qu’à cette grande échelle, on représente l’état naturel en même temps que l’état construit et que l’on admet qu’ils sont désormais indissociables, il apparaît une « forme de sol » des métropoles qui est surtout le résultat d’un certain nombre d’évènements volontaires constitués par les grands programmes, les grands chantiers et tracés implantés successivement dans la géographie d’une région. C’est cet entrelacement, cette empreinte complexe, globale, qui nous est apparue comme le portrait d’une métropole, car elle la caractérise : là, elle ne ressemble matériellement à nulle autre.
Comment trouver cette forme et comment la tracer géométriquement ?
Nous avons procédé avec la topologie. Le portrait de la métropole lémanique est constitué d’abord des grands traits des entités urbaines et paysagères que nous avons décrits. En retirant leurs données quantitatives et en ne retenant que leurs positions mutuelles, le résultat de vient une représentation « graphique ». Celle-ci a la particularité d’être « élastique » car la situation des entités les unes par rapport aux autres se maintient, quelques soient les déformations qu’on lui applique. Cette forme peut alors être ramenée à une figure géométrique encore plus simple et compréhensible par tous. En l’épurant, on aboutit à un « schéma topologique ». Ce schéma est la structure de la forme d’une métropole, les « grands traits » de son organisation naturelle et construite, son espace géométrique. On pourrait le considérer comme la matrice des grandes programmations d’une métropole à venir, dans les conditions d’une gouvernance globale »

Notions :
Topologie
Métropole
Portrait de ville
Schéma topologique

livre "Formes cachées, la ville"
livre "Milieux"

Voir les crédits

Représentations urbaines expérimentales (I)

Recherche EPFL-ENAC
Portrait topologique de la ville-région : l’arc Lémanique
Chaire professeur Patrick Berger / EPFL
En collaboration avec le professeur François Golay (laboratoire de système d’information géographique, professeur F. Golay.)
Collaborateur responsable de la recherche : Frédéric Bonnet
Nature du projet : représentation d’une métropole contemporaine
Programme : aménagement urbain entre Genève et Lausanne
Situation : Lac Léman, Suisse
2003