Au-delà de la diversité des formes architecturales et urbaines que l’histoire des civilisations et les sociétés modernes ont produites, les formes d’espace qu’elles engendrent ont des caractères permanents et transculturels. Les formes de la ville ne peuvent résulter de la table rase ni de la pérennité des formes, mais d’une genèse à partir des figures anthropologiques de l’espace.