• Une terrasse continue réunit le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditérranée et le Fort Saint Jean en un signe unique.
    Face à l’horizon, le présent et le passé sont reliés d’un seul trait.
    Nulle autre émergence pour que le point de vue dégagé en haut du Fort reste intact. Sa sensation actuelle est encore accentuée par les nouvelles mesures de ce sol élevé sur la mer.

    Cette terrasse est un jardin qui contient les objets et les scènes des civilisations de L’Europe et de la Méditerranée.
    Le parcours est ouvert, on y découvre les divers lieux d’exposition et d’accueil disposés en plusieurs séquences, tant dans le MCEM que dans le Fort.
    La situation des services administratifs est également répartie pour le cadre de travail.

    L’ensemble est un paysage en franchissement de l’esplanade à la Tour du Roi René.

    C’est une « architecture de passages » et le MCEM en est la figuration construite sur l’esplanade.
    Coursives, rampes et montée visible sur le Fort sont assemblées pour former une circambulation autour de ce nouvel édifice.
    Ces circulations de plein air et d’ombre répondent au climat et la passerelle en console préserve le Fort.

    Cet espace circulaire s’étend à l’intérieur selon une galerie périphérique sur tous les niveaux où sont disposés librement l’accueil, les cafés, la documentation, la déambulation jusqu’à un patio s’ouvrant sur la terrasse.

    Le hall est ainsi mixte en se déployant tout autour du site tout comme la distribution des espaces d’exposition. Ces derniers sont au cœur du MCEM sur trois niveaux, quatre avec celui possible, en plein air, sur la terrasse.

    Une nasse contient ces trois grands espaces muséaux, volume ombré le jour et brillant la nuit.
    C’est un dispositif structurel métallique, tressé avec des fibres de parement végétal ou minéral, maniables à la main, révélatrice d’un savoir-faire.
    C’est un dispositif scénographique puisqu’il permet une multiplicité d’accès, de parcours, de représentation.
    Son espace est généré en plan par un cercle fractalisé comme tous les ports divers et égaux autour de la Méditerranée.

    C’est une figure symbolique.