• LE MONUMENT DE LA COMMUNICATION FRANCE-JAPON
    La Communication satellite : le type d’image premier, dans ce monument de la communication, est celui de la Terre vue d’un satellite transmettant les sites inouïs, selon un déplacement et des croisements qui suivent le tropique poétique. mémoire : la table comporte tous les dispositifs nécessaires à l’enregistrements des messages et à la visualisation des temps naturels et artificiels. gratuité : concept esthétique qui oppose la forme à un usage particulier. Le projet de la Table se définit en dehors de cette opposition parce qu’il est le signe de la communication. Par statut, le monument appartient à toutes les catégories artistiques et, par fonctionnement, aux technologies de l’information sociale et économique. Il est la symbolisation monumentale des deux. convergence : la Table est le dispositif de représentation de deux temps de référence dont les signes convergent sur elle : le temps de la communication représenté par les images des sites inouïs et le temps tectonique représenté par la ligne de granit. divergence : la Table contient un dispositif qui en fait un lieu d’émission. D’elle seraient envoyées toutes les visualisation de la Terre et de ses rythmes temporels de manière à réaliser le Grand Atlas du temps. durable : un monument est toujours souhaité durable ; la Table, définie par son origine temporelle, est l’image d’une durée de vie sans restaurations, étant en cela aussi continue et arbitraire que la communication. utopie : recherche des limites d’une écriture monumentale ; c’est la philosophie de ce projet… blanc : communication d’un message de silence